En ce moment
 

Bertogne n'a qu'un seul médecin : "Les patients doivent attendre 5 jours pour avoir un rendez-vous"

 

Le RTLINFO 13H revenait sur un phénomène qui n'est pas neuf: la pénurie de médecins généralistes en zone rurale. En effet, de moins en moins de médecins s'installent à la campagne. C'est le cas à Bertogne où il y a un seul médecin pour 3500 habitants. Pour résoudre ce problème, la Région wallonne débloque 2 millions d'euros pour aider les communes à attirer les médecins dans ces endroits reculés.. Reportage réalisé par Sébastien Prophète et Benjamin Vankelst.

Bertogne, en province du Luxembourg, est une commune rurale: 9000 hectares, 3500 habitants, autant de patients potentiels, mais avec pour unique médecin généraliste, le docteur Claudia Lepage. Elle est bien seule, depuis quelques semaines, depuis qu'un confrère a changé d'orientation professionnelle et que son assistante a quitté Bertogne.


"Je n'ai pas envie de tomber dans un gros burn-out"

"Là, pour l'instant, les patients n'arrêtent pas de me dire que cela devient compliqué d'avoir un rendez-vous. Ils doivent attendre 5 jours où j'essaye de leur donner des conseils en attendant mais voilà, j'ai aussi envie de garder une qualité de vie pour moi, parce que j'ai aussi une vie de famille et je n'ai pas envie de faire la même chose que mon collègue. Je n'ai pas envie de tomber dans un gros burn-out et ne plus savoir m'en sortir", explique le docteur Lepage.

Le docteur Lepage aimerait que d'autres jeunes médecins rejoignent la commune mais les jeunes diplômées semblent craindre la région.

"C'est le fait d'avoir peur de s'installer toute seule et la charge de travail qui doit être certainement plus lourde", commente le docteur.

Pour aider les communes à séduire les médecins, la Wallonie va financer la construction de cabinet et la création de logements à loyer attrayants avec des baux d'un an. Une mesure de soutien qui s'ajoute à d'autres déjà existants et dont Bertogne aimerait profiter.

Christian Claude, bourgmestre de Bertogne: "Je pense qu'à partir du moment où on a un outil performant, on pourra éventuellement attirer des nouveaux médecins".

Dans quelques mois, les généralistes intéressés pourront disposer à Bertogne d'un local communal. A plus long terme, le bourgmestre aimerait faire bâtir une maison médicale.

La carte de la pénurie de médecins

Grab_20170926_133058_356

 

 

Vos commentaires

Qualifs Mondial 2018

vidéos