En ce moment
 

Privée de bus, Michèle doit aller à pied à deux rendez-vous importants ce mercredi: "Ce n'est pas une grève sauvage, mais le résultat est le même"

 

Le réseau des transports en communs wallons est affecté mercredi par une journée d'actions organisée par les syndicats en front commun, à laquelle certains des chauffeurs participent. La circulation des bus TEC est dès lors perturbée. A Liège-Verviers, la moitié des services sont assurés, selon un communiqué diffusé mercredi matin.

Le terme de 'journée d'actions' ou de 'manifestation' n'a pas directement alerté certains utilisateurs, qui se méfient bien entendu de la moindre grève annoncée lorsqu'ils doivent prendre le bus, mais pas toujours des autres évènements.

"Ce matin, vers 6h30, j'ai été réveillée par un SMS, vu que je suis abonnée au système d'alerte quand il y a des perturbations", nous a-t-elle confié.

"Il était indiqué que suite à une manifestation interprofessionnelle, le service de TEC était fortement perturbé, et qu'il n'y avait que 13% des bus du dépôt de Jemeppe, dont malheureusement je dépends, qui circulaient".

Elle va devoir aller à pied

Hélas, Michèle a plusieurs rendez-vous importants ce mercredi. "A 10 heures, j'ai un rendez-vous important avec une assistance sociale, qui doit essayer de régler mes problèmes. Et à 13h, j'ai rendez-vous également au CPAS de ma commune".

Normalement, "elle doit absolument y aller en bus". Et là, elle va devoir partir plus tôt "pour y aller à pied".

Ce qui la choque le plus, "c'est qu'on prend les gens pour des imbéciles: oui, c'est vrai, ce n'est pas une grève sauvage puisqu'ils participent à une manifestation, mais le résultat est le même, on prend les gens en otage. Ils ont juste trouvé un autre mot pour ne pas être condamnés, c'est tout".

Un préavis avait été déposé

"Ce mercredi 8 novembre, les organisations syndicales participent en front commun à une journée d'actions interprofessionnelles. Il ne s'agit donc pas d'une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront. Cette manifestation aura un impact sur le fonctionnement du réseau du Groupe TEC", indique la société sur son site internet.     

Le front commun syndical mènera dès 10h30 une manifestation en faveur d'une "véritable Europe sociale". Le départ est prévu au Cinquantenaire pour arriver une heure plus tard sur la place du Luxembourg.

Des prises de paroles de Marc Leemans (président de la CSC), Robert Vertenueil (secrétaire général de la FGTB) et Olivier Valentin (secrétaire national CGSLB) sont attendues. 

Cette manifestation s'inscrit dans le cadre d'une série d'actions programmées par la Confédération européenne des Syndicats (CES) dans les différents pays européens, le 7 ou le 8 novembre, qui sera suivie d'une campagne de 10 jours sur les réseaux sociaux. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos