En ce moment
 

"Pédophile": ils avaient un message à faire passer mais taguent la mauvaise maison

 

L’inscription injurieuse s’est retrouvée sur la façade d’une habitation de Stembert (Verviers). Seulement, d’après Sud Presse qui rapporte l’information, la personne visée par ces accusations non confirmées n’habite pas dans cette habitation mais un peu plus loin dans le quartier.

Les accusations portant nom et prénom sont apparues dans la nuit de jeudi à vendredi. Mais le ou les auteurs se sont apparemment trompés d’adresse. Une partie de l’inscription recouvre également la façade d’un autre habitant de la rue qui a témoigné dans le quotidien: "Même si je n’ai rien à voir dans cette histoire, je suis évidemment dérangé par cette inscription".

D’après les habitants du quartier interrogés par Sud Presse, ce tag ne devrait pas être considéré comme de réelles accusations mais plutôt comme une insulte, voire une vengeance de la part de personnes voulant nuire à l’individu cité. Au moins une plainte a été déposée dans le cadre de ce dossier.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos