En ce moment
 

Le bilan de l'accident ferroviaire de Morlanwelz aurait pu être encore plus dramatique

 

Une collision entre deux trains aurait été évitée de justesse dans le Hainaut. Au micro de Bel RTL, notre journaliste Vincent Chevalier revient sur la course du train de levage.

L'enquête se poursuit après l'accident ferroviaire de Morlanwelz qui a coûté la vie à deux ouvriers d'Infrabel. Selon des informations communiquées par le quotidien Le Soir, ce samedi, le bilan humain aurait pu être encore plus élevé. Une collision a été évitée avec un autre train rempli de passagers. 

Lundi dernier, quelques heures après une collision entre une voiture et un train survenue à Morlanwelz, des ouvriers d'Infrapel tentent de dégager les voies à hauteur du Parc de Mariemont. Le train de levage récupère ainsi les wagons accidentés et démarre. Or, quelques secondes plus tard, un dysfonctionnement sur les écrans de contrôle apparaît. Le chargement se décroche. Sur la voie en pente, les automotrices accidentées dont marche arrière. Le train de levage dévale la pente puis happe quatre ouvriers se trouvant sur les voies.

Un train de voyageurs stoppé à temps 

Moins de dix minutes plus tard, le train traverse à vive allure la gare de La Louvière-Sud. Un ouvrier a le temps de prévenir la tour de contrôle ferroviaire, l'alerte est ainsi déclenchée. De ce fait, les feux passent instantanément au rouge. Ceci permet alors de stopper un train de voyageurs avant qu'il ne rencontre la trajectoire du train fantôme. Selon le quotidien Le Soir, "si ce dernier avait poursuivi son chemin, il est plus probable qu'il aurait été coupé en deux par le 'train fantôme'"

Le train de levage finit sa course, peu avant Bracquenies. Il percute l'arrière de l'IC940. Trois voitures sortent des rails, cinq personnes sont blessées, dont deux grièvement. 

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos