En ce moment
 

Elle avait harcelé "de manière perverse" sa directrice d'école et son entourage: une ado de La Louvière condamnée

 

La jeune fille qui avait harcelé sa directrice d'école La Louvière a été condamnée par le tribunal de la jeunesse.

Elle devra prester 100 heures de travaux d'intérêt général. Si elle ne le fait pas, elle sera détenue pendant 6 mois en centre fermé.

Le tribunal a souligné le machiavélisme et la perversité de l'adolescente.

La jeune fille avait 13 ans au moment de faits, et elle avait fait craquer sa directrice. Tout a commencé quand l'ado a prétendu être victime de harcèlement et de menace de viol. La directrice tente alors de la protéger, mais la jeune se retourne contre elle et commence à la torturer.

Pendant des mois, la directrice de l'école reçoit d'innombrables messages d'insultes, des messages à caractère sexuel, des menaces et des informations personnelles sur elle et sur son mari. La famille et les amis de la directrice ont également reçus des messages sur les réseaux sociaux.

Traumatisée, la directrice est en arrêt de travail depuis mai 2014. Elle est satisfaite de la condamnation de l'adolescente, même si son avocat précise qu'elle est toujours suivie et ne reviendra pas de sitôt. "Ça ne lui rendra pas les années perdues, et celles à venir".

L'adolescente peut faire appel de cette condamnation, y compris des 15.000 euros à verser à la victime. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos