En ce moment
 

La Flandre a scanné ses sols et a découvert un tas de choses intéressantes

La Flandre a scanné ses sols et a découvert un tas de choses intéressantes
 

La Flandre a obtenu une image détaillée et inédite de son territoire ainsi que de celui de Bruxelles grâce à son nouveau modèle de cartographie digitale, le Digitaal Hoogtemodel van Vlaanderen II (DHMV II). Ce modèle récolte des données à partir de scans réalisés depuis le ciel. Pour les archéologues et les géographes, il s'agit d'un instrument de travail très précieux.

Le professeur d'archéologie Marc De Bie (Vrije Universiteit Brussel), le géographe Jan Bastiaens et l'archéologue Erwin Meylemans, tous trois membres de l'agence flamande du patrimoine immobilier, ont travaillé sur les données récoltées. Ils ont ainsi découvert des centaines de sites archéologiques. Certains étaient inconnus jusqu'à présent tandis que la présence d'autres n'était connue que grâce à des sources historiques.

La technique utilisée permet de scanner le sol de bas en haut et d'également passer au crible ce qui se trouve sous la forêt. Le modèle sera aussi utilisé pour cartographier d'anciens éléments du paysage ainsi que la qualité des forêts du territoire étudié. La base de données ainsi constituée est gérée par l'Agence de l'information flamande (AGIV), qui coordonne également la collecte des données.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos