En ce moment
 

"On est un pays où on ne sait plus avoir de grand projet national", estime Alain Courtois

 

Dans le cadre de l'Euro 2020 de football, cinq villes se disputent le match d'ouverture. Parmi elles, Bruxelles dont le dossier est loin d'être clôturé.

Le temps est désormais compté pour le futur stade national. Alors que le match inaugural de l’Euro 2020 doit se jouer à Bruxelles, il n’existe pour l’heure aucun stade conforme permettant d’accueillir une telle manifestation sportive. En novembre dernier, la commune de Grimbergen puis l’administration flamande de la Mobilité et des Travaux publics ont, chacune leur tour, émis un avis défavorable au sujet du projet de construire sur le plateau parking du Heysel. 

Alain Courtois, échevin des Sports de la Ville de Bruxelles, estime que ces avis défavorables sont regrettables. "Le dossier du Stade national est le symbole de cette Belgique qui ne marche pas ou plus", a-t-il estimé, ce vendredi 1er décembre, au micro de Martin Buxant, sur Bel RTL."On est un pays où on ne sait plus avoir de grand projet national, je le pense très sincèrement", a-t-il poursuivi, estimant qu'aucun projet d'une telle envergure n'avait vu le jour sur le territoire belge depuis 1958.

 

"On va faire des missions pour vendre l'image de la Belgique"

Selon l’Échevin, pour que la Belgique voit ce projet se concrétiser, l’implication du gouvernement fédéral est de mise. "On va faire des missions partout pour vendre l'image de la Belgique et pour cinquante mètres de stade en Flandre, on a tout un projet qui ne marche pas", a-t-il indiqué regretté l'édile bruxellois. "Le stade est à l'heure actuelle le symbole de cette Belgique qui ne marche plus, parce qu'il y a trop de décideurs, trop de communautés, trop de régions, trop de lasagnes, trop de tout!", s'est-il emporté.

Alain Courtois s'est tout de même montré optimiste quant à l'avenir de ce projet national, estimant que le processus n'était pas encore arrivé à son terme. 

Outre Bruxelles, Amsterdam, Glasgow, Rome et Saint-Pétersbourg ont posé leur candidature pour accueillir le match d'ouverture de l'Euro 2020 de football. Le Comité exécutif de l'UEFA, la fédération européenne, devrait désigner la ville retenue jeudi 7 décembre. 

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos