En ce moment
 

Des milliers de Catalans rassemblés à Bruxelles pour soutenir Carles Puigdemont: pourquoi arborent-ils tous la couleur jaune?

Des milliers de Catalans rassemblés à Bruxelles pour soutenir Carles Puigdemont: pourquoi arborent-ils tous la couleur jaune?
 

Des milliers de Catalans ont fait le déplacement vers Bruxelles aujourd'hui pour interpeller l'Europe afin de faire respecter la volonté d'indépendance et pour soutenir le président catalan destitué Carles Puigdemont.

Une marée catalane déferle sur Bruxelles. Ils sont des milliers ce matin devant les arcades du cinquantenaire. Leur point commun ? La couleur jaune.

"Le gouvernement espagnol est allé jusqu’à interdire la couleur jaune sur une fontaine de Barcelone, c’est pour cela que nous arborons tous cette couleur pour revendiquer la liberté de nos hommes politiques", explique une jeune femme.

Les manifestants sont venus à moto, en avion, en voiture ou en bus, à leur propre frais.


"Nous n’avons plus de démocratie"

Adela vient d’un petit village de Barcelone. Elle est arrivée ce matin après 18 heures d’autocar. "Nous sommes venus à Bruxelles rechercher notre président et dire que s’il ne peut pas revenir, nous resterons ici avec lui pour que le reste du monde sache que nous avons perdu nos libertés. La Catalogne est très triste, démoralisée…", déclare-t-elle

La cible des manifestants, c’est l’Espagne bien sûr, mais aussi l’Union européenne qui, selon eux, doit réagir rapidement. "Il faut dire au gouvernement d’Espagne que nous n’avons plus de démocratie. C’est injuste", accuse-t-il. "Nous sommes une région riche, nous travaillons. Le sud de l’Espagne, ce ne sont que des fêtes et des taureaux", estime-t-il.

Les élections catalanes sont prévues le 21 décembre prochain. Depuis Bruxelles, au milieu de la foule, le président destitué Carlos Puigdemont organise sa campagne pour sa propre succession.


"Les Catalans scandaient le nom de leur président"

En duplex pour le RTLINFO 13H, notre journaliste Mathieu Col a souligné que la manifestation se déroulait dans une ambiance bon enfant. "La police a tenu à limiter les risques au maximum", explique-t-il, indiquant la présence de 250 policiers pour encadrer la manifestation.

Un service d’ordre interne à l’organisation a permis à Carlos Puigdemont de fendre la foule comme une rock star. "À son passage, les Catalans scandaient le nom de leur président", rapporte notre journaliste. Véritable héro pour ces manifestants, Carlos Puigdemont est toujours exilé à Bruxelles en dépit de la levée du mandat d’arrêt européen qui le visait il y a quelques jours encore.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos