En ce moment
 

Un ripou démasqué à la police de Nivelles: l'agent volait des armes saisies et les revendait

 

C'est une information exclusive de RTLinfo: un jeune policier de Nivelles a été suspendu après avoir dérobé des armes au sein même de la police. Des armes appartenant à des particuliers qui ont été saisies et qu'il a ensuite revendues. Une enquête est en cours. Reportage dans le RTLinfo 13H de Benjamin Samyn, et Emmanuel Tallarico.

C'est au coeur même des bâtiments de la police locale de Nivelles que les armes ont été volées par un agent de police. Il s'agissait de pièces saisies auprès de particuliers par les autorités. L'homme était sous surveillance. 

Pascal Neyman, chef de corps de la zone de police Nivelle-Genappe nous détaille comment la police a procédé: "Nous étions vigilants depuis plusieurs mois. Nous avons mené des actions pour essayer de le confondre et nous y sommes parvenus à la fin du mois d'août, qui à la fois nous enchantent et nous désenchantent aussi d'avoir un policier qui est de ce type-là dans une zone de police."

Certaines de ses armes devaient être stockées avant de prendre le chemin des bancs des preuves et donc de la destruction.Cela rend la détection de leur disparition plus compliquée. "Ces armes sont inventoriées. Une arme qui est détruite est toujours inventoriée. Mais le temps de vérifier le tout, cela met du temps pour confondre ce type de personne", nous détaille le chef de corps. Selon une source, certaines armes volées ont été revendues à une personne qui s'en est servi pour faire un braquage.


Que risque le policier désormais suspendu?

La condamnation pour trafic d'armes peut mener à 5 ans d'emprisonnement, mais s'il s'agit de méfaits dans le cadre d'une association de malfaiteur, cela peut grimper jusqu'à 10 ans. 

La police de Nivelles a entamé une réflexion par rapport à la sécurisation des saisies. "Il faut cadenasser et sécuriser au maximum tous ces objets qui sont sensibles", reconnait le chef de corps.

Le policier, arrêté en août était également connu pour consommation de stupéfiants.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos