En ce moment
 

Comme cette cliente, vous trouvez aussi qu'un hôtel 4 étoiles à l'étranger ne vaut pas un 4 étoiles en Belgique? Cela devrait bientôt changer

 

15 pays ont souscrit à une harmonisation des critères de qualité au sein des hôtels de l'Union européenne, dont la Belgique. A quoi correspondent désormais les étoiles des hôtels? Samuel Ledoux et Marc Evrard livrent leur explications pour le RTL INFO 13H.

Estelle et Fatine sont des amies qui viennent pour la première fois dans un hôtel de Remouchamps. "J’apprécie la qualité du service, l’accueil des gens, s’ils ont fait attention à notre arrivée, j’aime bien aussi la qualité des chambres, les matelas, par exemple le fait de pouvoir choisir son oreiller", explique Estelle.


600 critères

La Wallonie compte 470 hôtels, essentiellement des trois étoiles. Ouvert il y a neuf mois, l’établissement choisi par les amies est le tout premier quatre étoiles supérieur. Pour obtenir cette reconnaissance, 600 critères ont été analysés. "Nous avons ici des lits extra-larges et de 2,10 mètres de long. Nous avons fait le choix également de literie hypoallergénique. Au niveau des choix, on a un matériel noble avec du parquet en chêne massif, et des écrans extra-larges de 42 pouces, qui donnent des points supplémentaires également", explique Damien Wibim, directeur de l’hôtel.

Actuellement, il existe de grandes différences de classification d’un pays à l’autre. "En France, je trouve qu’on en a eu quelques-uns, des hôtels 4 ou 5 où on s’est dit qu’on était un petit peu déçus", explique Fatine.

Plus facile pour le consommateur

Pour y remédier, une harmonisation des critères de qualité a été créée à l’échelle Européenne. Si la France ou l’Italie n’en font pas partie, une quinzaine de pays ont adhéré au projet. "Ca permettrait aux hôteliers de valoriser des investissements, tout ce qui est en lien également avec le service, le confort, tout ce qui est mis à disposition du client. Le consommateur aura plus de visibilité : à la fois, la réservation en ligne, les langues, les heures d’ouverture, la dimension des lits… Il y a tout un tas de critères qualitatifs et de prestation", explique Thierry Neyens, président de la Fédération wallonne de l’Horeca.

D’ici 2020, l’ensemble des hôtels de Wallonie et de Bruxelles sera contrôlé et aura reçu sa nouvelle classification.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos