En ce moment
 

Le froid hérisse le poil mais sauve aussi des vies

Le froid hérisse le poil mais sauve aussi des vies
Exposition "Froid" à la Cité des Sciences à Paris, le 4 décembre 2017JACQUES DEMARTHON
 
education

Il fait frissonner, conserve les yaourts ou aide à surmonter un AVC: le "froid" s'installe, le temps d'une exposition, à la cité des sciences à Paris.

"On a voulu aborder le froid dans différents registres: le froid que l'on ressent, celui fabriqué par les machines et le froid en science", explique à l'AFP Evanthia Ioannidou, commissaire de l'exposition ouverte jusqu'au 26 août.

Dès le début de l'exposition et pour être au coeur du sujet "on met les visiteurs dans le froid", s'amuse la commissaire. Dans une pièce maintenue à 5 petits degrés, le public frisonne en regardant la vidéo d'un comédien torse nu.

"Vous et moi sommes des endothermes, je vous rassure ce n'est pas dangereux, cela veut juste dire que la température de votre organisme reste constante quelles que soient les variations des températures extérieures", explique le comédien.

Frissons, chair de poule, contraction des muscles garantis pour le visiteur.

Une boîte munie de manchons permet de tester l'efficacité de différentes matières (laine, coton, nylon ...) face au vent qui chasse la pellicule protectrice d'air chaud que le corps maintient autour de lui.

L'exposition met en lumière les secrets de la résistance de l'ours polaire, du manchot, du tardigrade, cet animal microscopique connu pour sa robustesse, ou encore du cerisier.

Mais le froid n'est pas qu'une agression. Il peut aussi guérir.

Placé dans la peau d'un médecin, le visiteur soigne à l'aide de la cryochirurgie (le fait d'appliquer un froid extrême sur le tissu que l'on veut détruire), utilise l'hypothermie thérapeutique après un arrêt cardiaque ou la cryoconservation (notamment pour le sperme).

L’exposition explique aussi le fonctionnement du réfrigérateur qui contrairement à ce que l'on croit ne "fabrique" pas de froid mais "prend la chaleur à l'intérieur et la rejette à l'extérieur", explique Evanthia Ioannidou.

- Quand le froid nettoie la tour Eiffel -

D'autres jeux permettent aux visiteurs d'apprendre, légumes et yaourts factices en main, à bien ranger leurs aliments dans un frigo, que la fabrication de soupe lyophilisé passe par un traitement à -30°C ou encore que l'on nettoie la tour Eiffel à l'aide d'azote liquide à -196° C.

En faisant équipe, les livreurs amateurs tentent de transporter de l'usine à leur maison des pizzas congelées, des yaourts et des religieuses au chocolat sans rompre la chaîne du froid. Attention aux pannes de véhicules, aux portes des congélateurs restées ouvertes, aux bavardages sur le parking du supermarché ...

Plus loin, la section consacrée aux sciences accueille des bombonnes d'azote et d'hélium comme dans un laboratoire.

Grâce à des vidéos, l'exposition fait alors pénétrer le visiteur dans un monde bien éloigné du quotidien, à la limite du zéro absolu, la température théorique de -273,15 °C à laquelle les atomes cessent complètement de bouger.

Comment se comporte la matière à des températures extrêmement basses ? Que se passe-t-il quand on force un gaz à se liquéfier en le refroidissant ? Comment réagit un doudou ou une glace quand on les plonge à - 196°C ?

De belles images d'expériences, rythmées par une bande son amusante, illustrent ces phénomènes: les liquides cryogéniques, utilisés pour produire du froid, dégagent des fumées blanches très cinématographiques.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos