En ce moment
 

Voici la nouvelle technique qui permet de soigner la migraine: une opération de chirurgie plastique (vidéo)

Voici la nouvelle technique qui permet de soigner la migraine: une opération de chirurgie plastique
 

Une nouvelle technique en Europe pour soigner la migraine. Près d'un Belge sur 5 souffre de cette pathologie qui peut être très incommodante. Mais une technique américaine arrive en Europe, il s’agit d’une chirurgie plastique qui consiste en une décompression des nerfs autour de la tête. Elle se pratique en Suisse et offre des résultats plutôt satisfaisants.

À la Clinique de la Source, à Lausanne, en Suisse, Delphine entrevoit un espoir. Cette ado de 12 ans souffre de migraines qui handicapent sa vie quotidienne. Avec sa mère, elle décide de ne pas consulter de neurologues, mais plutôt des chirurgiens plasticiens. "Il y a un impact important sur la vie. En fait, on commence plutôt à organiser sa vie en fonction de sa santé et pas de vivre comme on devrait vivre", explique la maman de Delphine.


"On le libère de toutes les structures qui causent une compression mécanique"

La technique des chirurgiens qui soignent la jeune fille est d’injecter du Botox sur les points névralgiques du crâne. Si la douleur diminue quelque peu au fil des semaines, Delphine pourra alors être opérée. "Dans la chirurgie, on identifie le nerf et on le libère de toutes les structures qui causent une compression mécanique", détaille Giorgio Pietramaggiori, le chirurgien qui opérera Delphine.


"J’étais à bout, je ne pouvais vraiment plus rien faire"

Cette technique vieille de 15 ans vient des États-Unis. Le Dr Pietramaggiori et son collègue sont les deux seuls à l’appliquer en Europe. 86% des patients migraineux traités de cette manière retrouvent une qualité de vie. C’est par exemple le cas de Ludovic, un Français qui a souffert durant 10 ans de violentes douleurs. "J’étais à bout, je ne pouvais vraiment plus rien faire. Je ne pouvais plus aller travailler parce que je prenais la voiture et j’avais tellement mal que je pouvais même plus me concentrer sur quoi que ce soit", se souvient-il.


"On m’a dit: ‘La migraine et les nerfs, ça n’a rien à voir. C’est un charlatan, vous allez vous faire escroquer'"

Lui qui avait déjà suivi 24 traitements inefficaces a subi l’opération en Suisse contre l’avis de ses médecins. "On m’a dit : ‘La migraine et les nerfs, ça n’a rien à voir. C’est un charlatan, vous allez vous faire escroquer, c’est quand même 7.000 euros’". Mais grâce à une collecte, Ludovic a pu financer l’opération. Depuis l’opération, Ludovic va beaucoup mieux, ses souffrances ont disparu et il cherche aujourd’hui un travail.

En Belgique, une personne sur cinq souffre de migraine.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos