En ce moment
 

Un vaccin indisponible depuis plusieurs mois à cause de la cyberattaque de cet été

 

400 médicaments sont indisponibles en Belgique. Le porte-parole de la firme pharmaceutique MSD explique les raisons de ce problème sur les ondes de Bel RTL. Un reportage de Bernard Lobet.

21.000 médicaments sont disponibles en Belgique, mais certains sont en rupture de stock. 400 médicaments ou conditionnements sont constamment indisponibles à cause de problèmes de production. Dans certains cas, ce sont les firmes qui ont mal anticipé les demandes. Dans d'autres cas cela est causé par des problèmes techniques.

Cela concerne le Gardasil, un vaccin destiné à prévenir le cancer du col de l'utérus. La première version de ce médicament, soit le Gardasil 4 est indisponible depuis le 15 septembre. "Il y a eu une cyberattaque cet été qui a mis à plat certains sites de production qu'il a fallu redémarrer. Il a fallu redémarrer des procédures de qualité. Ce sont procédures qui prennent des semaines à mettre en route. Le temps de rattraper le retard de commandes déjà passées... Tout cela entraine des problèmes qui peuvent durer plusieurs mois", a expliqué Allan Matthys, porte-parole de la firme pharmaceutique MSD, au micro de Bernard Lobet. Le porte-parole a expliqué le deuxième problème de production: "Nous avons eu des demandes croissantes dans certains pays".

Heureusement, il existe une alternative dans la même marque. Il s'agit d'un vaccin qui s'appelle le Gardasil 9. Il protège, comme son nom l'indique, contre neuf souches du papillomavirus au lieu de quatre. Et les deux vaccins sont compatibles entre eux. "Pour un gynécologue, il n'y a pas de souci de prescrire à sa patiente, une deuxième injection avec le Gardasil 9", a précisé Allan Matthys.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos