En ce moment
 

Combien gagne exactement le prince Laurent? Son avocat a fait le calcul (vidéo)

 

Cette semaine, l’avocat du Prince Laurent, Maître Laurent Arnauts, a adressé une lettre à Charles Michel. Notre Premier Ministre souhaite en effet réduire de 10 à 15% la dotation de 307.000 euros du prince Laurent suite à des contacts non autorisés du prince, notamment avec l'ambassade de Chine fin juillet. Invité dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche pour débattre du sujet, l'avocat du prince a donné plus de précisions sur ses revenus réels.

"307.000 euros, c'est la dotation globale, mais plus des deux tiers sont en fait des frais de fonctionnement. C'est-à-dire des frais d'entretien, de représentation, etc. C'est un peu comme les parlementaires et leurs frais de fonctionnement, ou les diplomates. Son salaire ou du moins l'équivalent, ça équivaut à un salaire de base d'un conseiller d'Etat, c'est-à-dire 85.000 euros brut, et donc un revenu net qui est inférieur, évidemment", précise Laurent Arnauts.

S'il est sanctionné, il devrait le payer avec sa partie nette

Face à cette dotation de 307.000 euros, le présentateur Christophe Deborsu a demandé à l'avocat si une sanction de 10 ou 15% serait "si grave que ça pour le prince"?

"À considérer qu'on impose une sanction de 30 à 40.000 euros sur la dotation, en pratique il devrait le payer de sa poche, c'est-à-dire de la partie nette de son salaire. Pourquoi? Parce que ce n'est pas comme ça du jour au lendemain qu'on peut mettre fin à des frais de fonctionnement, mettre fin à son activité, tout en sachant qu'à la fin de l'année on lui demande tout de même un rapport d'activité, et donc il aura des problèmes à justifier son activité et à envoyer son rapport au Parlement", a dit Laurent Arnauts, selon lequel on ne peut pas demander aujourd'hui au prince Laurent, à 54 ans, de se lancer dans une autre carrière.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos