En ce moment
 

Envie de vous prendre pour un singe? C'est possible à la nouvelle expo du Musée des Sciences naturelles (vidéo)

 

"Les Singes", c'est la nouvelle expo temporaire du Musée des Sciences naturelles à Bruxelles. Jusqu'à l'été prochain, on pourra y voir une soixantaine de primates naturalisés et en apprendre, aussi, beaucoup sur les capacités extraordinaires de nos plus proches cousins. Certains sont malheureusement menacés d'extinction aujourd'hui. Simon François et Gilles Gengler ont visité l'expo pour le RTL INFO 13H.

Adrien s’essaye au déplacement dans les arbres. Il est venu découvrir de quoi nos cousins les singes sont capables : certains, plus que d’autres, attirent son attention. Quand notre journaliste lui demande quel est son singe préféré, il répond: "C’est le ouistiti, parce qu’il est tout mignon".

expo1



Des comportements identiques aux nôtres

Au programme de cette immersion tropicale, la découverte d’une soixantaine de spécimens naturalisés, mettant en scène certains de leurs comportements les plus fascinants. Le public est invité, par exemple, à pêcher les termites à la manière du chimpanzé qui utilise un bâton pour les extraire de leur terrier avant de déguster. "Plein de comportements que nous connaissons chez nous journellement, en observant bien les singes, surtout en milieu sauvage, on retrouve ces comportements identiques ou les prémices de ces comportements", explique Gérard Cobut, responsable de l’exposition.


Le plus grand prédateur des singes menacés de disparition? L'homme...


Ces animaux sont pour la plupart en danger : 60% des espèces sont menacées de disparition. Leur plus grand prédateur est aussi un primate : l’être humain, responsable de la destruction de leur habitat, la forêt tropicale.


Changer ses habitudes de consommation pour préserver la forêt

Nous pouvons contribuer à préserver cette forêt par nos choix de consommation: "Par exemple, l’huile de palme, qui est utilisée dans de nombreux biscuits ou des pâtes à tartiner, engendrent la destruction de nombreuses forêts en Asie, à Bornéo, et dans ces forêts, on retrouve des nasiques ou d’autres espèces très emblématiques comme l’orang-outan", explique Leslie Wilmet, chercheuse à l’institut Royal des Sciences naturelles de Belgique.

Entre les singes et la forêt, c'est du "win-win"

Ces espèces sont essentielles pour les écosystèmes. Le gorille est par exemple surnommé "jardinier de la forêt". En mangeant un grand nombre de fruits, il disperse leurs noyaux et contribuent à la diversité végétale de son environnement.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos