En ce moment
 

Voici le TOP 3 des comportements jugés les plus "irritants" sur autoroute et en ville: qu'en pensez-vous?

 

C'est un sujet que nous abordons souvent sur RTLinfo: les comportements inciviques, voire répréhensibles, sur la route. Il y a tout juste un an, Philippe poussait un coup de gueule contre les "centristes" via notre bouton orange Alertez-nous. "Mais quel besoin avez-vous de rester sur cette bande?", lançait-il. En 2015, nous révélions les images filmées par des camionneurs qui ont immortalisé ces moments où "les automobilistes qui se prennent pour des dieux". Et il y a quelques mois, le message de Carole contre les smartphones au volant en a fait réagir beaucoup.

Ce mercredi 15 novembre, à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière, nous relayons une enquête réalisée par l'institut Vias (ex-Institut belge pour la sécurité routière, IBSR) sur les comportements irritants dans la circulation. Parmi ceux-ci, le fait de "squatter" la bande du milieu sur autoroute et la non-utilisation du clignotant en agglomération sont les comportements les plus détestés par les conducteurs.


Le top 3 sur autoroute

Le fait de rester sur la bande du milieu d’une autoroute est, de très loin, le comportement jugé le plus irritant: il est nommé en premier lieu par plus d’une personne interrogée sur 4. Les Wallons (36%) et les Bruxellois (34%) s’en plaignent beaucoup plus que les Flamands (22%). Autres comportements irritants sur autoroute : talonner d’autres conducteurs, ne pas utiliser ses clignotants.


Le top 3 en ville

La non-utilisation du clignotant est le comportement le plus irritant en agglomération : il est cité par 1 personne interrogée sur 4. En deuxième position, on retrouve le GSM au volant (21%), et en troisième le fait d’entrer dans un carrefour encombré en bloquant les autres usagers (18%). Le blocage de carrefour irrite particulièrement les Bruxellois qui le citent de loin en premier lieu (33%).

Vous avez des images ou un témoignage à nous faire parvenir à ce sujet? Contactez-nous via notre bouton orange Alertez-nous.


Méthodologie de l'enquête

D'après l'institut Vias, l'échantillon porte sur un millier de personnes. L'enquête a été réalisée du 22 septembre au 4 octobre. La marge d’erreur est de 3%.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos