En ce moment
 

Sur une question de pointage des cheminots, la FGTB obtient satisfaction et annule une menace d'arrêts de travail

Sur une question de pointage des cheminots, la FGTB obtient satisfaction et annule une menace d'arrêts de travail
Image d'illustration
 

La CGSP Cheminots a levé mercredi sa menace d'arrêts de travail "imminents" de la part du personnel des guichets de la SNCB à la suite d'une réunion de conciliation en Comité paritaire régional extraordinaire. Le syndicat socialiste dénonçait la pression que subissent les travailleurs en raison notamment d'un système de pointage marqué par "une tolérance zéro". Une marge de huit minutes est désormais d'application, a explique Philippe Dubois, secrétaire permanent régional pour Bruxelles.


Certains agents devaient arriver bien avant le début de leur travail

Un agent travaillant actuellement de 6h00 à 14h00 doit arriver impérativement avant 6 heures. Sans quoi, il risque une sanction. "Cela implique que certains travailleurs doivent prendre un train très tôt pour, dans certains cas, arriver jusqu'à 40 minutes avant le début de la prestation", illustrait la semaine dernière Philippe Dubois. Selon lui, ce système n'est appliqué que par la direction Marketing & Sales.

Lors d'une réunion de conciliation mercredi, il a finalement été décidé de supprimer cette tolérance zéro et de mettre en place une marge de huit minutes. L'utilisation de celle-ci n'aura en outre aucune conséquence sur les primes des agents, se félicite le syndicat socialiste.

Cette nouvelle procédure sera évaluée dans le courant du mois de janvier. D'ici là, toutes les anomalies seront listées, explique encore le secrétaire permanent socialiste. La CGSP Cheminots regrette toutefois que l'on ne tienne pas compte du retard des trains que prennent les agents. En cas d'arrivée tardive au travail pour une telle raison, les travailleurs devront récupérer le temps perdu. "Cela n'est pas normal", rétorque Philippe Dubois. "La SNCB doit se responsabiliser par rapport à la ponctualité de ses trains".

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos