En ce moment
 

Saint-Nicolas, avec ou sans croix? Nadia met les points sur les "i": "Les musulmans n'ont absolument rien demandé!" (vidéo)

 

Ce midi dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche, Frédéric Deborsu, ses chroniqueurs et ses invités revenaient sur la polémique de Saint-Nicolas, représenté sans croix par la mutualité Solidaris. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires racistes ont fusé, accusant la communauté musulmane d'être derrière tout ça. Mais Nadia, musulmane et citoyenne belge, désire remettre l'église au milieu du village.

Tout est parti d’un concours de dessins lancé par la mutualité socialiste Solidaris. En guise de modèle, Solidaris reproduit un Saint Nicolas sans crosse, accessoire traditionnel d’un évêque, et sans croix sur la mitre. Cette omission a choqué des centaines d’internautes sur le site RTL INFO. La mutualité justifie son choix : "Saint-Nicolas n'est plus la fête religieuse d'autrefois et des enfants laïques ou d'une autre religion peuvent légitimement y participer" La société belge est-elle en train de changer ? Ou faut-il protéger les coutumes bien installées ?

La polémique a aussi pris une tournure politique notamment avec le tweet ce vendredi du secrétaire d’Etat N-VA Theo Francken (“ Les socialistes (la mutuelle) veulent ôter la croix de la mitre de Saint-Nicolas. Discrimination. Vous voulez enlever la croix de Saint-Nicolas? Votez PS”).


"C’est d’abord une fête pour les enfants"

Nadia, citoyenne belge musulmane, a l’impression qu’on accuse les musulmans d’être « anti-croix de Saint-Nicolas ». Mais elle pense qu’on se trompe complètement de cible.

"Les musulmans n’ont absolument pas demandé à ce que la croix soit retirée !", précise Nadia, citoyenne belge. "C’est d’abord une fête pour les enfants, pour les laisser libres de dessiner Saint-Nicolas comme ils le veulent. Il ne faut pas incriminer la communauté musulmane, elle n’a absolument rien demandé !"


"Les gens ne réfléchissent pas"

"La décision de Solidaris d’enlever la croix nuit à la communauté musulmane. Les gens ne réfléchissent pas. Ils prennent connaissance de la décision de Solidaris et c’est tout de suite à cause des musulmans. Alors que les musulmans n’ont absolument rien demandé, rien, rien, rien !"

"Sur les réseaux sociaux, j’ai lu beaucoup de commentaires racistes : 'c’est à cause des Arabes, c’est à cause des musulmans'."


"Ce sont des fêtes catholiques, mais ça fait partie de ma culture"

"Vacances de Noël, de Toussaint, de Pâques, nous voulons qu’on garde cela comme ça l’a toujours été. Ce sont des fêtes catholiques, mais ça fait partie de ma culture. Je suis désolée, moi, je suis née ici. Je suis musulmane de nationalité belge mais Noël, Saint-Nicolas, Pâques font partie de ma culture et je l’assume tout à fait." 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos