En ce moment
 

Pérou : Odebrecht aurait versé des pots-de-vin à l'ex-maire de Lima

 

(Belga) Le géant brésilien du BTP Odebrecht, impliqué dans un scandale de corruption à travers toute l'Amérique du Sud, aurait versé trois millions de dollars à l'ancienne maire de Lima pour sa campagne pour le référendum révocatoire auquel elle était confrontée, rapporte jeudi la presse péruvienne.

Susana Villaran, socialiste et première femme maire de Lima, avait fait face à un référendum révocatoire en 2013, qu'elle avait remporté. L'ancien patron d'Odebrecht au Pérou, Jorge Barata, aurait déclaré à des procureurs brésiliens que son entreprise, liée à la mairie de Lima par un contrat pour une concession urbaine, a soutenu Susana Villaran à la demande de celle-ci. "Nous étions inquiets que le départ (de Villaran) provoquerait des difficultés avec notre contrat", aurait-il affirmé aux procureurs, selon le site d'investigation péruvien IDL-Reporteros. "Et puis nous avons reçu un appel de cette même maire nous réclamant cette contribution", aurait-il ajouté. Valdemir Garreta, employé de FX, autre société brésilienne, a déclaré aux enquêteurs avoir reçu 3 millions de dollars pour conseiller Villaran, dont 2 millions de dollars provenant de Odebrecht, selon le journal El Comercio. Susana Villaran a elle nié auprès du site IDL avoir reçu de l'argent d'Odebrecht pour sa campagne. Odebrecht a admis avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin pour des contrats publics au Pérou. Deux anciens présidents, Alejandro Toledo et Ollanta Humala sont accusés d'avoir touché des fonds illégaux de la part de l'entreprise de BTP. Le scandale massif de corruption d'Odebrecht s'étend à travers plusieurs pays de la région, comme l'Equateur, le Mexique, le Panama ou le Venezuela. Odebrecht a accepté l'année dernière de payer une amende record de 3.5 milliards de dollars aux autorités brésiliennes, suisses et américaines, après avoir reconnu avoir versé environ 788 millions de dollars à des hauts-fonctionnaires et des partis politiques de divers pays pour s'assurer des contrats. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos