En ce moment
 

D'anciens postes de douane transformés en fritkot: vous serez peut-être soumis à un contrôle anti-fringale

 

C’est la semaine de la frite. Pour l'occasion, si vous passez la frontière, et bien vous aurez droit à une petite frite. D'anciens postes de douane sont transformés en fritkot. Tous les véhicules belges rentrant dans le pays seront soumis à des contrôles anti-fringale et se verront offrir un cornet pour que les automobilistes savourent le plaisir de rentrer à la maison.

La Brigade "Frites patrouille" se trouvera notamment ce lundi à Tournai lundi, à Zelzate mardi, à La Calamine mercredi et à la Panne jeudi

Lors des contrôles anti-fringale cette semaine, les faux douaniers distribuerons des cornets de frite. Mais attention jamais sans sauce. Bernard Lefèvre, président de l'Union nationale des frituristes, l'explique bien: les sauces font aussi pleinement partie de notre culture. Il a été contacté par notre journaliste Camille Mathoulin.

"Dites-moi quelle sauce vous prenez, je dirai qui vous êtes. La sauce est quelque chose de personnel et ça trahi de temps en temps la personnalité d’une personne. Si vous êtes du style aventurier, vous irez vers les samouraïs américains. Si vous êtes classiques, vous irez vers la tartare. Si vous êtes restés bloqués dans les années 80, vous irez vers le ketchup. La sauce personnifie le cornet", précise-t-il.  


Qu'est-ce qu'une vraie frite belge?

La frite fait véritablement partie du patrimoine belge. Un frituriste vend en moyenne chaque jour cent cornets. Mais qu'est-ce qu'une vraie frite belge?

Piqûre de rappel avec John, le co-gérant d'une friterie à Schaerbeek en région bruxelloise. "La vraie frite belge, c’est une pomme de terre "bintje", bien traitée, bien épluchée avec amour, bien coupée et cuite une première fois dans la graisse de boeuf. Elle doit ensuite être cuite une deuxième fois dans la graisse de boeuf", explique-t-il. "Cela fait déjà plus de 25 ans qu’on a pris cette décision de vraiment rester sur le produit belge et de ne pas modifier le fait qu’on cuise dans cette graisse. Cela permet de donner quelque chose de différent au client qui utilise l’huile végétale chez lui à la maison."

 

 

 

 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos