En ce moment
 

Les embouteillages vont-ils bientôt durer toute la journée? C'est probable si on en croit les derniers chiffres…

 

Le bilan du mois d'octobre est catastrophique en termes de bouchons, surtout si on regarde la courbe du trafic heure par heure.

On le constate de plus en plus : les embouteillages augmentent même aux heures creuses.

Certains se lèvent plus tôt, pour anticiper les files, d'autres travaillent chez eux le matin et partent plus tard. Mais aujourd'hui, ces astuces ne permettent plus d'éviter les bouchons.

D'après Touring, le trafic a non seulement augmenté entre 2016 et 2017, mais il s'étend à présent en dehors des heures de pointe en plusieurs endroits de Wallonie, à l'approche de Bruxelles ou dans la capitale.

Les autres experts en mobilité le confirment : cette tendance de fond s'observe dans toutes les grandes villes européennes. En heure de pointe, le réseau est tellement saturé que ça finit par déborder, avant et après les heures sensibles.

Dans le journal Le Soir, le bureau d'Etudes Espaces Mobilités évoque l'évolution des horaires des travailleurs. Télétravail, temps partiel... Une plus grande souplesse qui se ressent aujourd'hui sur les routes.

Selon Touring et Bemobile, octobre 2017 a été le mois le plus embouteillé et ça ne devrait pas s'arranger.

Pour les experts, les transports en commun et la mobilité douce restent encore pour le moment la meilleure alternative.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos