En ce moment
 

Mais d'où vient l'agressivité au volant? Un expert répond: "Il peut être aimable en société et devenir grossier en voiture"

 

Le sujet touche presque tout le monde: les comportements inciviques, voire répréhensibles, sur la route. Il y a tout juste un an, Philippe se plaignait des "centristes" via notre bouton orange Alertez-nous. En 2015, nous révélions les images filmées par des camionneurs qui ont immortalisé les "bêtises" de certains automobilistes. Et il y a peu, le message de Carole poussait son coup de gueule contre les smartphones au volant.

Ce mercredi 15 novembre, l'institut Vias (ex-Institut belge pour la sécurité routière, IBSR) révèle le résultat d'une enquête sur l'agressivité au volant. Résultat : les conducteurs agressifs sont 2 fois plus impliqués dans les accidents que les conducteurs plus calmes.


Une personne sur 40 est descendue de sa voiture pour s'expliquer

La plupart du temps, l’agressivité se manifeste par des coups de klaxon, des gestes obscènes et des injures, dont la plus courante rime avec chauffard. Dans 2% des cas, il y a agression physique.

Les Francophones sont deux fois plus nombreux à avoir été victimes de coups de klaxon que les Flamands. En province de Liège, il y aurait deux fois plus de victimes d’agression verbale que dans les provinces de Namur ou de Luxembourg.

Au cours de l’année écoulée, une personne sur 40 (soit 2,5%) est déjà descendue de sa voiture pour s’expliquer avec un autre usager de la route. Ces trois dernières années, les conducteurs souvent ou quotidiennement agressifs ont été deux fois plus impliqués dans un accident (20%) que ceux qui se montrent rarement agressifs (11%).


Mais d'où vient cette agressivité?

Quelle est l’origine de l’agressivité au volant? Notre journaliste Bernard Lobet a posé la question à spécialiste. "L'agressivité de l'automobiliste vient de sa personnalité qui change dès l'instant où il est derrière un volant. Il peut être parfaitement aimable et respectueux en famille ou en société et devenir grossier et agressif derrière le volant", explique Jean-Marc Bailet, ancien officier de la gendarmerie et docteur en psychologie du conducteur.

"En fait c'est le véhicule et le type de véhicule qu'il conduit qui donne au conducteur ces accents d'agressivité", ajoute-t-il. "Par exemple, on n'accepte pas avec sa maison qu'on marche sur sa pelouse ou qu'on regarde à travers la fenêtre, pour la voiture c'est pareil. Il y a des espaces protégés et des espaces interdits à la pénétration des autres. Cela explique par exemple pourquoi la queue de poisson ou bien coller un véhicule entraîne la colère d'un conducteur. C'est parce qu'on vient dans son espace protégé, il n'accepte pas, et il se met dans une colère noire", précise Jean-Marc Bailet.


Comment se calmer?

Vous constatez que votre humeur devient agressive sur la route? Il est possible de calmer les choses pour éviter la surenchère. Pensez que l’erreur est humaine, que personne ne cherche à vous nuire, que la courtoisie est contagieuse et que vous n'êtes pas le seul à vouloir arriver à temps. On ne prend plus la route, on la partage. Efforcez-vous à rester neutre pour éviter de provoquer. Enfin, évitez de sortir de votre véhicule.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos