En ce moment
 

Le match Belgique-Japon a-t-il failli être annulé à cause d'une menace terroriste? "En effet", confirme Koen Geens

 

Hier soir, les Diables Rouges jouaient un match amical face au Japon à Bruges. Il a filli être annulé en raison d'une menace jugée sérieuse.

Le match des Diables Rouges hier à Bruges a-t-il failli être annulé à cause d'une menace terroriste?  Oui, confirme le ministre de la Justice Koen Geens, interviewé par Martin Buxant ce matin à 7h50 sur Bel RTL. "En effet, il y a eu une source qui a relevé une certaine menace, a-t-il expliqué. L'OCAM a été informé tout de suite. On a très bien travaillé et, dans une très courte période, éliminé la menace, c'est-à-dire pensé qu'on pouvait quand même faire passer le match".

Plus tôt dans la soirée, la police de Bruxelles aurait été avertie par des services de renseignement étranger qu'il y avait un risque d'attentat. L'OCAM, l'organe de coordination pour l'analyse de la menace, a jugé cette menace crédible et a rapidement réagi.

À ce moment dans le stade, joueurs et supporters ne se doutent de rien. Mais le dispositif de sécurité a été renforcé et les contrôles n'ont rien révélé de suspect.

"On a hésité jusqu'au dernier moment mais, puisque toutes les personnes étaient contrôlées, on a dit qu'il fallait laisser continuer", a encore expliqué Renaat Landuyt, le bourgmestre de Bruges, ce matin sur Bel RTL.

 

 

 

 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos