En ce moment
 

Le "brunch" fait de plus en plus d'adeptes: mais d'où vient ce repas entre le petit déjeuner et le dîner?

Le
 

Le brunch du dimanche matin est une tendance qui se répand de plus en plus en Belgique. Il s'agit d'une tradition venue des États-Unis et qui est d'abord apparue chez nous dans les hôtels. Aujourd'hui, de nombreux restaurants proposent ce repas, entre petit déjeuner et dîner. Une belle opportunité pour le secteur vu la demande grandissante. Le point avec Emmanuel Dupond et Regjep Ahmetaj.

Notre équipe s'est rendue dans un restaurant en fin de matinée ce dimanche. C'est encore l'heure pour un croissant chaud, mais c'est aussi déjà le moment de l'apéro. Chaque dimanche avant midi, dans le commerce de Marie, c'est l'heure du brunch. "Brunch c'est le mélange de breakfast, petit déjeuner en anglais, et de lunch, qui veut dire déjeuner", explique Marie.

La restauratrice en a fait sa spécialité. Avec son mari, elle a ouvert son restaurant il y a moins de deux mois. Tous les dimanches, l'établissement propose cette formule entre le sucré et le salé.


Mais au fait, d'où vient le brunch?

Le brunch, c'est le repas préféré des lève-tard. Ce repas si particulier vient des États-Unis et s'est développé en Grande-Bretagne. Dans les années 80, il débarque en Belgique, surtout dans les hôtels de luxe, pour satisfaire des clients qui ne se réveillent pas pour l'heure du petit déjeuner.

Ensuite, le brunch est devenu une opportunité commerciale pour beaucoup de restaurants. "C'est surtout très bénéfique au niveau économique pour ces établissements, qui auront un chiffre d'affaires supplémentaire", explique Yvan Roque, président de la fédération bruxelloise de l'Horeca.

Marie, la restauratrice que nos journalistes ont rencontrée, a bien compris le concept. Depuis l'ouverture de son commerce, le brunch du dimanche ne désemplit pas.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos