En ce moment
 

Accident à Morlanwelz: aucun train ne circule entre Charleroi et Mons

 

Suite à l'accident ferroviaire mortel en région louviéroise, un plan de transport alternatif a été mis en place par la SNCB. Plusieurs relations sont adaptées dès mardi matin jusqu'à nouvel ordre, pour compenser l'absence de trains circulant entre Mons et Charleroi.

Il ne faut pas s'attendre à une reprise du trafic ferroviaire mardi sur la ligne ferroviaire Charleroi-Mons, prévient Infrabel en fin d'après-midi. Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire avait reçu en début d'après-midi l'autorisation de l'auditorat du travail pour réparer les cinq aiguillages endommagés situés près de La Louvière-Sud et espérait pouvoir annoncer une reprise partielle du trafic pour l'heure de pointe du soir.

Mais les travaux prennent plus de temps que prévu. "Le travail est toujours en cours. Nos équipes sont mobilisées", indique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. "Outre les cinq aiguillages endommagés, la principale difficulté réside dans l'évacuation des trains accidentés. L'auditorat du travail nous a autorisé à les tracter, mais sans toucher aux attelages, qui sont au coeur de l'enquête. Cela complexifie la tâche."

Le porte-parole précise qu'une concertation est prévue dans la soirée avec la SNCB afin d'envisager une réouverture partielle du trafic pour demain/mercredi. "Mais tout ne sera pas rétabli", avertit-il.

La SNCB devrait communiquer dans la soirée le dispositif qui sera mis en place à l'attention des voyageurs pour mercredi.

Un train a percuté mortellement deux travailleurs d'Infrabel lundi soir sur la ligne Charleroi-Mons à hauteur de Morlanwelz. Il a ensuite dévalé la pente sur une distance de plus ou moins 14 kilomètres avant de terminer sa course contre un autre convoi, à l'arrêt, à hauteur de Bracquegnies.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos