En ce moment
 

Entre les transports en commun de Wallonie, Flandre et Bruxelles, qui fait le plus grève?

 

La FGTB a lancé une grève sur le réseau TEC ce jeudi et vendredi. Un mouvement que la CSC a décidé de ne pas suivre. La grogne du syndicat socialiste vise, selon lui, à réclamer des horaires adaptés et des véhicules corrects pour assurer un service de qualité pour les usagers du TEC.

Du côté des clients, justement, ils sont nombreux à avoir dû trouver des alternatives pour se rendre au travail ou à l'école. Presqu'aucun bus n'a circulé ce jeudi matin à Charleroi et à Liège. "Vous devez penser aux autres salariés et aux enfants. Ils ne nous laissent pas le choix, ça fait des années que ça dure", a déploré une dame qui devait amener son enfant de 6 ans à l'école au micro de RTL.


Plus de jours de grève en Flandre qu'en Wallonie

Pour aller plus loin dans ce sujet, notre journaliste Mathieu Col a comparé les mouvements de grève au sein des transports en commun en Belgique. Alors, fait-on plus souvent grève en Wallonie, à Bruxelles ou en Flandre?

La réponse doit être nuancée, car la définition de la grève que nous donnent les sociétés de transport en commun est subtile. Si on parle des grèves totales qui bloquent l'ensemble du réseau, il y a eu 6 jours de grève côté wallon pour le TEC (en comptant ce jeudi), il y a eu aussi 5 jours en Flandre pour De Lijn et 1 seul jour pour le réseau bruxellois de la STIB.

Si l'on rajoute à ces chiffres les moments où le réseau n'a pas été complètement perturbé, où s'agissait de grèves plus locales ou provinciales, il faut compter 3,5 jours côté wallon, 10 jours pour la Flandre et aucun jour pour Bruxelles.

En additionnant les deux types d'actions, il y a donc:
- 9,5 jours de grève en Wallonie pour le TEC
- 15 jours de grève en Flandre pour De Lijn
- 1 jour de grève à Bruxelles pour la STIB


8 fois plus de gestionnaires pour le TEC que pour De Lijn

Le syndicat socialiste proteste notamment contre le projet du gouvernement wallon de fusionner les différents TEC wallons. Pourtant, malgré cette opposition, la majorité MR-cdH de Willy Borsus a adopté ce plan. Encore une fois, nous avons comparé le nombre de directeurs et d'administrateurs entre Flandre et Wallonie.

Avant tout, rappelons que la Flandre compte plus d'habitants que la Wallonie (environ 6,5 millions contre approximativement 3,5 millions).
En Flandre, De Lijn est regroupé sous une seule structure, pour laquelle il y a un seul conseil d'administration de 11 personnes et un seul comité de direction composés par 6 personnes (1 par province et 1 directeur général).

Côté wallon, il y a aussi une structure qui chapeaute l'ensemble, c'est la SRWT, la Société régionale wallonne du transport, gérée par un comité de direction de 8 personnes et un conseil d'administration de 18 personnes.

Mais ce qui change fondamentalement, c'est qu'en Wallonie, il y a également un comité de direction et un conseil d'administration pour chacune des 5 structures du TEC. Au total, il y a donc:
- 38 directeurs en Wallonie (contre 6 en Flandre)
- 107 administrateurs en Wallonie (contre 11 en Flandre)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos