En ce moment
 

Le PS adopte 170 nouveaux engagements et Elio Di Rupo assure: "Nous entrons dans une nouvelle ère du socialisme"

Le Parti Socialiste a adopté 170 nouveaux engagements
Le PS clôture son chantier des idées par un congrès à Liège
651107
 

"Nous entrons dans une nouvelle ère du socialisme, celle d'un socialisme novateur", a indiqué dimanche à Liège le président du PS Elio Di Rupo en conclusion du congrès idéologique et doctrinal qui a approuvé 170 nouveaux engagements et entériné un manifeste du PS.

Les socialistes sont parfois perçus aujourd'hui comme un courant qui se contente de prôner l'accompagnement d'un marché dont les dérives ont précarisé ces dernières années une frange non négligeable de la population. A l'image du PTB, l'extrême gauche profite de cette perception dans les élections et les sondages.


"Exercice de refondation doctrinale" de deux années

Dimanche au Palais des congrès à Liège, le parti socialiste a clôturé, après deux ans de travaux, un "exercice de refondation doctrinale" inédit depuis quarante ans. Evoquant les acquis, le président Di Rupo a fait la balance d'un gouvernement avec ou sans les socialistes et promis aux militants de nouvelles conquêtes. Dans le collimateur, "la déferlante néolibérale" voire la "régression libérale" contre lesquelles le PS entend s'opposer à travers une "reconquête" suivant la voie des "réformes" plutôt que celle de la "protestation stérile" ou de l'"extrémisme".

Car "les socialistes conjurent les peurs et apportent l'espoir", a estimé Elio Di Rupo après avoir égrené l'essentiel des engagements visant à lutter contre les inégalités et protéger l'environnement.


Certains adversaires du PS crient au projet communiste

La mesure phare de ce nouveau cadre, la réduction collective du temps de travail, a été raillée y compris par le premier ministre Charles Michel au parlement, où certains adversaires du PS crient au projet communiste."Je les invite au plus grand calme. Et à méditer cette mémorable réplique que faisait dire Victor Hugo à l'un des personnages des misérables: 'Bourgeois (...), laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes'", a répliqué dimanche M. Di Rupo.


"Formidable vitalité"

Malgré la baisse du nombre de membres en ordre de cotisation, et un imposant Palais des congrès pas complètement rempli, le président du PS l'assure, chantier des idées à l'appui, son parti est animé d'une "formidable vitalité". Et il est désormais "en ordre de marche".

D'autres rendez-vous sont annoncés pour les prochains mois, avec cette fois comme ligne d'horizon les élections communales de 2018 et législatives de 2019.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos