En ce moment
 

La SBI n'a pas tiré d'avantage fiscal de la construction aux Iles Vierges

La SBI n'a pas tiré d'avantage fiscal de la construction aux Iles Vierges
 

(Belga) La Société Belge d'Investissement (SBI) n'a pas tiré d'avantage fiscal de la construction juridique aux Iles Vierges, a indiqué le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, en commission de la Chambre. La société devrait d'ailleurs rapidement mettre fin à ce montage.

Les révélations tirées des "Paradise Papers" ont notamment concerné l'Etat belge et plus particulièrement la SBI impliquée depuis début 1999 dans une construction dans ce paradis fiscal. Cette société est co-détenue par la Société fédérale de participation et d'investissement (SFPI) et Infralsiadevelopment, entreprise qui a participé à un grand projet de développement portuaire au Vietnam. La SBI n'a pas été impliquée dans la création du montage juridique aux Iles Vierges mais y a participé par la suite. Cet élément n'a jamais été mentionné dans les rapports annuels, en raison d'une erreur regrettable mais humaine, selon le ministre. Pour éviter qu'à l'avenir, l'Etat ne soit impliqué dans de tels montages, le ministre veut inscrire des dispositions plus strictes dans le contrat de gestion de la SFPI. Il a demandé une étude à son administration dont il ressort qu'à ce jour, la SFPI n'a pas d'autre participation ou n'est actionnaire de fonds qui investissent via des paradis fiscaux. L'analyse est toujours en cours à propos des investissements indirects. Le ministre n'a pas voulu donner plus d'information. Les données disponibles sont consultables par les parlementaires selon une procédure de confidentialité. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos