En ce moment
 

Charles Michel s'en tient à la loi de sortie du nucléaire

Charles Michel s'en tient à la loi de sortie du nucléaire
 

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel s'en tient à la loi de sortie du nucléaire, qui prévoit la fermeture des réacteurs actuels en 2025, a-t-il indiqué mardi en marge de l'inauguration de la nouvelle ligne à haute tension Stevin construite par Elia.

La semaine passée, à l'occasion de la présentation d'une étude d'Elia, la N-VA a plaidé en faveur du maintien de deux réacteurs au-delà de 2025. Elle n'a pas reçu un grand soutien politique. Dans la majorité, le CD&V et l'Open Vld ont clairement pris leurs distances avec cet appel. "Si l'on veut changer la loi sur la sortie du nucléaire, une majorité est nécessaire au parlement", a fait remarquer M. Michel. Afin de faire face à cette échéance, des centrales au gaz devront être installées mais la question de leur financement se pose au regard de leur rentabilité. La ministre de l'Energie, Marie-Christine Marghem, attend quant à elle plus de clarté de la part des Régions sur la part d'énergie renouvelable qu'elles vont produire. "Au plus il y a de l'énergie renouvelable, au moins des centrales au gaz seront nécessaires", a-t-elle dit. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos