En ce moment
 

Blocage politique autour du test de dépistage de la mucoviscidose chez les nouveaux-nés

Blocage politique autour du test de dépistage de la mucoviscidose chez les nouveaux-nés
 

(Belga) La ministre de la Santé Maggie De Block aurait voulu annoncer cette semaine que des tests de dépistage de la mucoviscidose allaient pouvoir commencer mais un blocage est survenu lundi en conférence interministérielle de la Santé. Ni la Région wallonne, ni la Fédération Wallonie-Bruxelles ne sont prêtes à prévoir un tel programme ainsi que son financement, a-t-elle expliqué en séance plénière de la Chambre en réponse à Daniel Senesael (PS).

Lundi a commencé la semaine consacrée à cette maladie génétique grave, la plus fréquente en Belgique, qui affecte les voies respiratoires et le système digestif. Depuis mars 2016, il existe un protocole entre les différentes entités du pays en matière de prévention, mais sa mise en oeuvre semble compliquée. La réunion de la Conférence interministérielle du 20 novembre n'a pas permis d'aboutir à un accord sur un dépistage néo-natal. Il est question d'un surcoût de 1,2 million d'euros pour l'ensemble du pays. La Flandre est prête à assumer sa part mais il n'en va pas de même du côté francophone. "Il ressort de la discussion (..) que la Flandre marquerait son accord. Le fédéral prend sa responsabilité dans ce dossier, conformément à ses compétences, mais ni la Communauté française ni la Région wallonne n'ont exprimé, par la voix de la ministre présente (Alda Greoli -cdH), qu'elles étaient prêtes à prévoir un programme de dépistage de la mucoviscidose, ainsi que le financement de celui-ci", a déclaré Mme De Block. La ministre espère trouver un accord avant la fin de l'année. Le PS l'a assurée de son soutien, lui qui siège aux côtés de Mme Greoli à la Fédération... mais dans l'opposition en Région wallonne. Jeudi soir, la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck n'a guère apprécié l'attitude des socialistes. Elle a déploré un "show" des socialistes et a appelé les ministres Flahaut et Demotte à agir. Une réplique qui a fait bondir le ministre du Budget de la Fédération, André Flahaut (PS). A le lire, aucune demande relative à la mucoviscidose n'a été formulée lors du dernier conclave budgétaire. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos