En ce moment
 

Aurons-nous un Noël blanc cette année ? Voici comment sont réalisées les prévisions, depuis les dictons jusqu'au satellite

 

Christian De Paepe, le Monsieur Météo de BEL RTL, évoque le Noël Blanc ce lundi matin.

C'est une question qui revient chaque année. Certains veulent savoir si aux douze coups de minuit le 24 décembre, ils vont pouvoir chercher les traces de pattes de rennes et du traineau du père Noël qui vient juste de décoller pour aller voir d’autres enfants.

Un Noël blanc, selon la définition officielle, c’est quand il y a au moins 1 cm à 8H du mat le 25 décembre à Uccle par exemple, où nous avons le plus de relevés.

Le Noël blanc, même s'il est dans tous les esprits, reste assez rare en Belgique.

A l’observatoire d’Uccle, on en compte 11 depuis 1906. Le dernier, c’était en 2010. A la côte belge c’était en 1964. Toujours possible vous l’avez compris, en terme de probabilité, il est loin d’être garanti.

Avant, il y a très longtemps, on se basait sur l’observation pour essayer de prévoir la météo. Ça donnait lieu à des dictons et des phrases étonnantes : 

"Les vaches sont couchées, il va pleuvoir".

"Plus vite courent les fourmis, plus haut monte le mercure". Les fourmis sont des insectes qui réagissent comme des baromètres naturels. Elles se déplacent plus vite par temps chaud et pression élevée que par temps froid et basse pression.

"Lorsque les pupilles du chat sont dilatées, la mer est basse; lorsqu'elles sont contractées, la mer est haute"

Depuis 1959 les satellites sont entrés dans la danse avec différentes générations envoyées dans l’espace, du matériel embarqué de plus en plus précis. En y ajoutant les observations au sol, en mer ou dans les airs avec des ballons sondes on arrive à des échanges internationaux qui nous permettent de sortir des ordinateurs des modèles météo qui simulent l’évolution des prochains jours.

Parfois les modèles ne sont pas d’accord entre eux, il faut y ajouter divers calculs et on peut donner des prévisions sur 5 jours souvent à 80% au moins de fiabilité.

Je vous l’ai dit, la nature garde toujours la main, un changement d’orientation du vent, un degré de différence et 10 mm de pluie peuvent devenir 10 à 15 cm de neige.

Une pluie qui devait être faible devient intense, fait chuter les températures et devient aussi de la neige.

La météo n’est pas une science exacte. Je ne peux donc pas vous dire à 21 jours si ce Noël sera blanc mais je peux vous garantir que le père Noël devrait passer chez tous les enfants sages même si il doit venir en quad.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos