En ce moment
 

Jeunes et/ou fragiles financièrement? ATTENTION, la pègre pourrait vous contacter via les réseaux sociaux

Jeunes et/ou fragiles financièrement? ATTENTION, la pègre pourrait vous contacter via les réseaux sociaux
 

La fédération du secteur financier Febelfin met en garde mardi les jeunes consommateurs ainsi que les personnes en situation précaire contre le recours aux "mules financières" par des criminels à des fins de blanchiment d'argent. Elle leur prodigue un conseil simple: ne jamais prêter son compte ou sa carte bancaire à des tiers.

Concrètement, les fraudeurs cherchent à utiliser le compte d'autrui pour transférer de l'argent, souvent à l'étranger. Ils approchent des particuliers - les "mules" - principalement via les réseaux sociaux, où ils se font passer pour des jeunes qui ont réussi et partagent des photos de leur fortune, explique Febelfin.

Les fraudeurs persuadent leurs victimes, souvent des jeunes ou des personnes en situation précaire, d'ouvrir un compte auprès d'une banque et de leur transmettre leur carte bancaire en échange d'une compensation financière.

D'autres tentatives de recrutement ressemblent à de véritables offres d'emploi.

Pour se protéger, Febelfin conseille de ne jamais prêter son compte bancaire à des tiers, de ne jamais effectuer de transactions pour le compte d'autrui et de ne pas confier sa carte bancaire ou ses codes. "Une mule n'a souvent pas conscience de commettre des faits délictueux", souligne la fédération. Or elle représente "un maillon important dans le cadre d'activités criminelles comme le trafic de drogue, le trafic d'êtres humains et la fraude par internet".

Les personnes qui pensent être tombées dans le panneau sont invités à prendre contact avec leur banque ainsi qu'avec la police.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos