En ce moment
 

Douze ans après avoir subi des attouchements, elle dénonce son bourreau: la peine est tombée

Douze ans après avoir subi des attouchements, elle dénonce son bourreau: la peine est tombée
Image d'illustration
 

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné jeudi par défaut André T., un habitant de Nivelles âgé de 73 ans, à quinze mois d'emprisonnement avec sursis et l'a privé de ses droits civils et politiques pour une durée de cinq ans. Il était poursuivi pour des attentats à la pudeur commis sur deux jeunes filles mineures, commis en 2002 et 2003. Douze ans après les faits, en août 2015, une des victimes a déposé plainte contre André T. lorsqu'elle a appris que l'intéressé avait fait des propositions salaces à sa jeune soeur.

Elle a raconté qu'André T., qui cohabitait avec sa grand-mère à l'époque où il a commis les faits, avait construit une cabane à l'écart des habitations. C'est là qu'il proposait de l'argent à des adolescentes pour se déshabiller et accepter certains attouchements. Elle a expliqué que l'intéressé se masturbait également devant elles.

Le prévenu, entendu par la police et lors de son passage devant un psychologue, a avoué une partie de ce qui lui était reproché. Mais il a prétendu que les "gamines étaient provocatrices", et qu'elles étaient consentantes. Il a aussi reconnu qu'il y avait des préservatifs dans sa cabane, "au cas où les choses iraient plus loin".Il n'est pas venu répéter ces explications devant le tribunal et le dossier a été examiné par défaut à son encontre. Le ministère public a souligné à l'audience que, selon un expert, le prévenu constitue un danger social particulier pour les enfants.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos