En ce moment
 

DOUCHE FROIDE: virés peu de temps après leur engagement, ils assurent avoir perdu des milliers d'euros

DOUCHE FROIDE: virés peu de temps après leur engagement, ils assurent avoir perdu des milliers d'euros
 

Ce soir sur RTL-TVI à 19h40, le magazine "Images à l'appui" donne la parole à plusieurs personnes licenciées par un même employeur sans aucun motif valable, quelques semaines seulement après avoir décroché un job.

Plusieurs personnes témoignent ce soir dans le magazine télévisé Images à l'appui. Tous ont un point en commun. Elles ont travaillé pour un employeur avant de rapidement se voir licencier sans recevoir l'ensemble des rémunérations auxquelles elles avaient droit.

"Je lui demande les raisons pour lesquelles il me vire et qu'il doit bien avoir des arguments. Il me dit 'Je n'ai aucun argument, je n'ai rien à dire' et il raccroche", raconte Dorian qui sur le moment n'en est pas revenu. Une véritable douche froide. Pire, il n'a jamais été rétribué pour ces trois semaines de travail: "Il me doit 3800 euros, plus les pécules de vacances. Et je pense que je n'en verrai pas la couleur", affirme-t-il.

Dorian ne serait pas le seul à avoir été piégé par cet employeur. Le magazine Images à l'appui a rencontré Daphné, Kimberley et Pascale qui ont, elles aussi, été attirées par des offres d'emploi alléchantes pour des postes d'infographistes et de secrétaires. Elles ont chacune connu le même sort après avoir travaillé quelques semaines ou plusieurs mois pour cet employeur. Toutes assurent n'avoir pas reçu plusieurs milliers d'euros. "Avec les abonnements de train pour les trajets, j'en suis à 4500 euros" dit l'une d'elle. "Il me doit environ 2500 euros" prétend la deuxième.

Ils sont plusieurs dizaines à être victimes de cet employeur. Outre le préjudice financier, une dame met en avant un dommage moins palpable mais bien présent. "C'est détruire les gens psychologiquement", dit-elle. "Il vend du rêve alors qu'il n'y a rien derrière, ce n'est vraiment pas une bonne personne", pense une autre victime sur un homme qu'elle qualifie d'"escroc et de manipulateur".

 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos