En ce moment
 

DEUXIÈME JOUR de grève des TEC: le point sur la situation

 

La circulation des bus wallons est fort perturbée ce vendredi en raison de la seconde journée de grève appelée par la CGSP. Voici la situation région par région, selon le dernier communiqué des TEC. 

TEC Brabant wallon: 70% des voyages sont assurés. Vous pouvez consulter le détail des lignes et parcours supprimés via ce lien. 
TEC Charleroi: 2 bus circulent actuellement sur les lignes 73 et 75. Les bus de la ligne 109 circulent jusqu'à Charleroi-Sud. A Anderlues, 23% des services sont assurés. Les dépôts de Jumet et Genson sont actuellement bloqués. Au niveau du métro, seuls 37% des véhicules circulent.
TEC Hainaut: 3% des services sont assurés à Mons, 27% dans le Borinage et 70% dans le Hainaut occidental. Dans le Centre, aucun service n'est assuré.
TEC Liège-Verviers: il est paralysé. Aucun service n'est assuré.
TEC Namur-Luxembourg: 58% des voyages sont assurés dans la Province de Namur et 82% dans la Province du Luxembourg.

2 points qui fâchent

Le syndicat proteste toujours contre la fusion des TEC et le service minimum en cas de grève. Le gouvernement wallon n'en a cure: il a donné son feu vert hier à ses deux points. Il a adopté un avant-projet de décret qui devrait être approuvé par le parlement en mars prochain.

La fusion de cinq sociétés des tec fera passer le nombre d'administrateurs de 85 à 1. Les syndicats sont sceptiques sur l'utilité de la mesure. "On ne nous a jamais expliqué quel était l'avantage de fusionner. Est-ce que dans l'efficacité, on va gagner quelque chose, ou non? Il faut peut-être moderniser certaines choses, et il faut surtout un financement pour pouvoir rendre le service aux usagers correctement, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui", a déclaré Claudy Vickevorst, secrétaire permanent du syndicat CGSP TEC, au micro de Bernard Lobet.

 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos