En ce moment
 

Attentats en Catalogne - "Le cerveau des attentats était un informateur des services de renseignements espagnols"

Attentats en Catalogne -
 

(Belga) Abdelbaki Es Satty, l'imam de la mosquée de Ripoll qui serait derrière les attentats de Barcelone et Cambrils, a travaillé comme informateur auprès des services de renseignements espagnols, écrit le quotidien El País.

L'imam de Ripoll avait été approché par le Centre national de renseignement (CNI) alors qu'il purgeait une peine de prison pour trafic de drogue, de 2010 à 2014. Des sources au sein des services secrets espagnols reconnaissent cette collaboration mais ne détaillent pas quand ce contact a été pris et jusqu'à quand il fut maintenu. Ces mêmes sources expliquent que ce genre de contacts "fait partie des protocoles habituels". "Pour obtenir des informations pour la lutte anti-terroriste, il est normal de se tourner vers les personnes qui peuvent détenir ces informations et les prisons sont pleines de gens qui coopèrent", cite El País. Les attentats du 18 août sur la Rambla de Barcelone et à Cambrils ont fait 16 morts et 130 blessés. Es Satty avait péri peu avant les attaques dans l'explosion du chalet où résidaient les terroristes. Début 2016, il fut actif pendant trois mois dans la mosquée Youssef à Diegem avant d'être congédié parce qu'il ne pouvait présenter de certificat de bonne vie et moeurs. En 2015, il avait d'ailleurs déjà attiré l'attention de la police locale de Vilvorde, où il avait proposé ses services en tant qu'imam à la mosquée. La police catalane avait alors été incapable de fournir les antécédents d'Es Satty, alors qu'il prêchait à Ripoll depuis un an et n'était pas censé avoir accès à la fonction d'imam au vu de ses antécédents pénaux. (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos