En ce moment
 

Votre pension: est-ce une bonne idée de racheter vos années d'études?

 

Depuis le 1er décembre, tous les Belges peuvent racheter leurs années d’études pour augmenter leur pension. Une bonne ou une mauvaise idée ?

Une bonne idée a priori. Les pensions ne sont pas grasses en Belgique et un complément est toujours bon à prendre. Ce système qui existait pour certains Belges est étendu à tous, ce qui est aussi une bonne chose. Enfin, pour l’État, cela permet d’engranger des cotisations sociales, même si on a un peu l’impression que le gouvernement a privilégié ses intérêts à court terme.


Est-ce que cela permettra d’atteindre plus facilement le nombre d’années nécessaires pour obtenir une carrière complète?

Non. Les années d’études rachetées augmentent la pension brute, mais ne sont pas prises en compte pour déterminer si vous êtes admissible pour une retraite anticipée.


Comment cela fonctionne-t-il en pratique ?

C’est très simple. Pour tous les régimes, salariés, fonctionnaires ou indépendants, il y a un seul montant forfaitaire de 1.500€ à payer par année de diplôme que vous voulez régulariser. Ce montant forfaitaire est valable pour les 10 prochaines années. Après, ce sera plus cher. Et ce montant est déductible fiscalement.


Pour quel type de profil ce rachat des études est-il intéressant ?

Je suis désolé mais c’est impossible à dire tant les situations peuvent différer et aboutir à des résultats contrastés. L’intérêt de recourir à ce mécanisme dépend de votre statut, de votre âge, des années réussies, de votre salaire aujourd’hui, de votre taux d’imposition, du montant de votre pension légale, du fait que vous combiniez deux pensions, etc ...

Mais des tendances se dégagent : pour les très basses pensions, le système ne serait pas très intéressant. Il pourrait même faire diminuer encore cette pension ! Pour les basses pensions, le gain peut monter à presque 50€ net par mois. En moins de 5 ans de pension, l’investissement est rentable. Pour les pensions les plus élevées, il faut compter sur un gain de 40€ par mois net. Et là, en un peu plus de 5 ans l’investissement devient rentable.


Que peut-on conseiller aux gens qui nous écoutent ?

La seule recommandation que je puisse leur faire, c’est de calculer votre pension future sur mypension.be et ensuite d’aller jouer avec les quelques simulateurs qui existent déjà sur le net et notamment celui du journal l’Echo.


Mais n’est-ce pas illusoire de faire un calcul exact ou même simplement probable à un horizon de 20 ou 30 ans … ?

Non. Le calcul sera donc plus simple et plus juste pour les belges qui approchent de l’âge de la retraite. Pour les autres, non seulement le calcul sera approximatif, mais en plus il faudra spéculer sur la stabilité des règles en matière de pension. Et l’on sait pertinemment bien que ce secteur va encore subir de profondes réformes.

Le dilemme est donc aussi de savoir si l’on rachète ses années d’études en faisant confiance au secteur public, ou si l’on parie sur le 3ème pilier, à savoir les assurances complémentaires de pension.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos