En ce moment
 

Pourquoi les prix de l'électricité explosent? Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène

Pourquoi les prix de l'électricité explosent? Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène
 

Dans "Money Times" sur BEL RTL, notre expert en économie, Bruno Wattenbergh, a parlé des coûts de l'énergie qui explosent.

Un Belge sur cinq est en situation dite de "précarité énergétique" et les prix de l’électricité s’envolent. Que se passe-t-il?

Cela est dû à la conjonction de 3 facteurs. Le premier facteur, c’est l’augmentation du prix de l’électricité sur les bourses de l’énergie. Pour vous donner une idée, hier le MWh était à 92,77€, à 122€ aujourd’hui et ce soir il serait de 330€. Nous sommes en effet largement au-dessus des prix moyens à cette période de l’année.


Qu’est-ce qui explique cette volatilité et cette hausse?

La loi de l’offre et la demande La demande augmente car les températures sont légèrement inférieures à la moyenne saisonnière, et poussent à la consommation d’électricité. Ensuite, l’offre d’énergie est en baisse avec deux réacteurs nucléaires indisponibles et une série de centrales au gaz à l’arrêt. Enfin, l’offre d’énergie renouvelable, est en baisse également avec peu de vent et peu de soleil. Une demande qui augmente, une offre qui baisse cela fait mécaniquement augmenter les prix.


Mais il n’y a pas que la loi de l’offre et de la demande… 

Effectivement ces facteurs sont les coûts de transport et de distribution de l’électricité et bien sûr sa fiscalité. Facteurs dénoncés par l’association de consommateur Test-Achat qui considère que la facture d’énergie en Belgique est devenue une nouvelle feuille d’impôt. Et là, on ne parle plus de facteurs saisonniers, mais bien de facteurs structurels.

Ce qui signifie que le coût de production de l’électricité ne représente en gros qu'un tiers du total de la facture. Le solde part en rémunération du réseau, en prélèvements et en TVA. Résultat, nous sommes à la 3ème place dans le classement européen des pays au tarif d’électricité le plus cher. 


Comment est-ce possible d’avoir des coûts de distribution si chers et une fiscalité si importante?

Une série d’acteurs incriminent les réseaux de distribution, ce qui revient à rouvrir des dossiers d’intercommunales sous les feux de l’actualité. Les distributeurs ne seraient pas assez efficients, gèreraient mal leurs opérations ou utiliseraient l’énergie pour financer d’autres opérations. Des accusations qui ne sont pas clairement démontrées aujourd’hui ce qui poussent d’aucuns à réclamer une commission d’enquête sur ces coûts de transport et de distribution.

Quant à la fiscalité, l’énergie reste une cible fiscale facile à ponctionner : elle est indispensable, aisément enrôlable et en plus les recettes augmentent lorsque les prix augmentent.


Est-ce que cette hausse saisonnière, celle de ces derniers jours, impacte concrètement les Belges?

Normalement non, car la plupart des belges ont des tarifs qui ne tiennent pas compte des pics. Mais certains belges ont des contrats indexés sur Belpex la bourse de l’énergie et eux sont impactés. Alors, tranquillisez-vous, il s’agit surtout de clients B2B, des entreprises donc. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos