En ce moment
 

Sous pression, Proximus met fin à une vieille pratique qui lui rapportait facilement de l'argent...

Sous pression, Proximus met fin à une vieille pratique qui lui rapportait facilement de l'argent...
 

150.000 clients paient encore la location mensuelle d'un... téléphone fixe !

Proximus ne proposera plus la location de téléphones fixes à partir de 2018, a indiqué mardi l'opérateur télécom, confirmant une information du quotidien Het Laatste Nieuws.

Certains clients de Proximus paient depuis des années la location d'un appareil fixe souvent vétuste. L'opérateur avait annoncé il y a deux semaines qu'il comptait envoyer une lettre aux 150.000 clients concernés pour leur expliquer comment résilier cette location sans frais tout en gardant l'appareil. Les ministres des Consommateurs Kris Peeters et des Télécoms Alexander De Croo avaient alors réclamé une entrevue avec la CEO de Proximus Dominique Leroy sur le sujet.

Ils estimaient que Proximus ne répondait pas totalement aux remarques. "Nous cesserons de proposer des contrats de location à partir de 2018", annonce l'entreprise mardi. Les clients existants pourront néanmoins continuer à disposer d'un appareil s'ils le souhaitent.

Dans une réaction, l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats accueille positivement la décision de Proximus, qui "devrait permettre d'éviter des situations inacceptables comme celles où environ 150.000 clients paient depuis des années des frais de location pour un téléphone fixe depuis longtemps amorti".

L'organisme reste néanmoins "sur sa faim", car les clients doivent se manifester eux-mêmes pour arrêter la location. "Proximus table sur la distraction ou l'ignorance de ses clients dormants pour continuer à comptabiliser des frais de location", ce qui est "inacceptable". Proximus devrait aussi prévoir une réelle compensation pour les clients lésés, selon Test-Achats.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos