En ce moment
 

Le premier ministre français Edouard Philippe reçu par Charles Michel: "Une collaboration étroite est nécessaire"

 

Le premier ministre français Edouard Philippe a été reçu par le premier ministre belge Charles Michel. De nombreux sujets ont été évoqués comme la lutte contre le terrorisme. Reportage de Christophe Giltay.

Entre la France et la Belgique, les relations sont toujours très cordiales, et encore plus depuis qu’à Paris le gouvernement a adopté des positions plutôt libérales.

"Vous savez que les relations entre la France et la Belgique sont solides, fortes, dans différents domaines et nous avons évoqué la manière de continuer à travailler ensemble dans différents domaines pour approfondir, renforcer, consolider les liens qui nous unissent", a déclaré Charles Michel.

En trois quart d’heure les deux hommes ont évoqué de nombreux dossiers : la construction du canal entre la Seine et l’Escault qui est confirmée, le renforcement de l’Europe et bien sûr le terrorisme. La coopération est étroite mais concernant l’éventuel retour de djihadistes, la position de la France est plus tranchée.

"Nous sommes très déterminés à faire en sorte que nos services de renseignements de sécurité soient alertes pour savoir précisément qui se trouve sur le sol européen, sur le sol belge. Et nous mesurons bien que cette questions des foreign fighters est extrêmement délicate", a déclaré Charles Michel. "Une collaboration étroite est nécessaire", a-t-il ajouté.

"Il y a un certain nombre de combattants, quel que soit leur nationalité, qui sont des combattants de l’Etat Islamique et qui à ce titre sont les ennemis de la France. Ils se trouvent sur un terrain de guerre. Lorsqu’on est un combattant et qu’on est opposé aux intérêts de la France et qu’on est dans un théâtre de la guerre, on s’expose aux malheurs de la guerre", a déclaré Edouard Philippe.
Difficile d’être plus clair.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos