En ce moment
 

Pour le patron de la FEB, les coûts salariaux ne sont plus le problème numéro 1 des chefs d'entreprises: "C'est la mobilité. C'est urgent"

La%20mobilit%C3%A9%20des%20travailleurs%2C%20une%20priorit%C3%A9%20pour%20la%20FEB%20et%20Pieter%20Timmermans
Le%20patron%20des%20patrons%20lance%20un%20message%20clair%20%C3%A0%20Charles%20Michel%20%3A%20%22On%20perd%20une%20semaine%20de%20travail%20par%20an%20en%20%C3%A9tant%20dans%20les%20embouteillages%2C%20en%20ne%20bougeant%20pas%22
650532
 

Peter Timmermans, le CEO de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique), était l'invité de Martin Buxant ce matin à 7h50 sur Bel RTL. Il a notamment évoqué la mobilité en Belgique, devenue la préoccupation principale des patrons d'entreprises.

Pour les patrons aujourd'hui, la priorité numéro 1, c'est la mobilité?

"C'est vrai, c'est la mobilité. Il y a quelques années, c'était les coûts salariaux, la compétitivité, ça restait un problème, une préoccupation. Mais aujourd'hui, chaque jour, je reçois plusieurs messages de chefs d'entreprises qui disent: 'On en a marre'. Il faut maintenant des solutions, il faut attaquer ce problème parce que nous sommes en moyenne, par Belge, 44 heures dans un embouteillage par an, c'est plus qu'une semaine de travail. On perd une semaine de travail par an en étant dans les embouteillages, en ne bougeant pas. C'est le problème aujourd'hui. Et je voudrais quand même lancer un message très très clair au Premier ministre : attaquez ce problème, organisez un comité de concertation avec les ministres régionaux. C'est urgent, on a besoin d'une solution." 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos