En ce moment
 

Feuilleter et découper dans les catalogues, les enfants ne s'en lassent pas: mais pourquoi le papier a-t-il toujours autant la cote?

 

À l'heure où tout s'achète sur internet, où tout est digitalisé, les bons vieux magazines de jouets ont toujours la cote auprès des enfants. Selon une étude effectuée auprès des 4-12 ans, 92% lisent ces folders pour réaliser leur liste de cadeaux. Julien Modave et David Muller sont allés leur demander pour le RTL info 13h.

Faire des choix, c'est la première raison de passer par un catalogue papier, car si les années passent et les technologies gagnent du terrain, rien ne remplace ce découpage en famille.

"Les catalogues en prennent pour leur grade, explique un papa. Mais tant qu'ils ont sur leur feuille de Saint-Nicolas, une ébauche de ce qu'ils voudraient avoir, voilà, au moins le Grand Saint est fixé et sait ce qu'il doit commander à sa fabrique de jouets".

Pour faire leur liste à Saint-Nicolas, 92% des enfants entre 4 et 12 ans lisent ces catalogues. Et parmi, plus de la moitié découpe et colle sur une feuille toutes les idées, que le Grand Saint et ses assistants n'ont alors plus qu'à exécuter.


"Une réelle envie"

"En fait, c'est principalement ça qui guide leur choix, déclare une maman. C'est vrai qu'ils regardent un peu dans les catalogues ce qui les intéresse, puis ils pensent à des choses auxquelles ils n'avaient pas pensé précédemment. Ça crée une réelle envie chez les enfants".

Ces catalogues ont également une durée de vie prolongée: plus de la moitié des parents les gardent même pendant plus d'une semaine après les fêtes.

"Je pense que ça fait partir d'une habitude, d'une tradition et ça fait partie du rêve parce qu'on imagine l'article, on a envie de le toucher, etc.", analyse quant à lui Cédric Haleng, responsable marketing des magasins Broze.

À une époque où tout se dématérialise, il y a encore des traditions qui semblent éternelles. 

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos