En ce moment
 

"La fraude, c'est un octopus": l'Etat est tout de même parvenu à récupérer près de 200 millions d'euros l'an dernier

 

Les inspecteurs du travail ont augmenté leurs contrôles ces derniers mois. Dans les secteurs de la construction, du transport, du nettoyage ou dans l'horeca, notamment.

Et cela a porté ses fruits. L'Etat a déjà récupéré 193 millions d'euros en 2016.

Les recettes qui sont rentrées dans les caisses de l'Etat ont augmenté de 40% en 2 ans.

"La fraude, c'est un octopus, un animal avec plusieurs pattes. Et si on veut l'attaquer de façon cohérente, il faut travailler de façon bien coordonnée", a expliqué Karel Deridder, directeur général de l'inspection sociale.

Les agences travaillent donc ensemble, et les techniques de contrôle sont améliorées. Des tables rondes avec les secteurs concernés par la fraude (hôpitaux, nettoyage, etc…) ont lieu régulièrement.

Enfin, ce qui a également permis d'augmenter l'efficacité des contrôles: l'an dernier, 1.100 inspecteurs ont été engagés…

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos